Piscine miroir spectaculaire

La plage et la mer ne sont vraiment pas loin et pourtant, il est bien difficile d’amener les habitants de cette maison à quitter leur propriété et leur jardin. C’est leur paradis, un projet de l’architecte paysagiste Stephen Baelde.

Transformation d’une villa classique

Un terrain en coin à Knokke… Les propriétaires ont transformé la villa classique qui se trouvait à cet endroit et en ont profité pour y ajouter des extensions. Le résultat ? Un ensemble élégant, agréable à vivre, polyvalent et très convivial. Le jardin a été pris en main aussi. La conception et la composition ont été confiées à l’architecte paysagiste Stephen Baelde de Langemark-Poelkapelle en Flandre-Occidentale.

Une expérience qui compte

Le jardin avant est d’une sobriété absolue et ne présente qu’une façade de maison presque entièrement fermée et une aire de parking pour les voitures de la famille et des visiteurs. La vraie vie de jardin se déroule dans le jardin arrière. Ici, l’intimité et le confort dominent, à l’abri de l’impitoyable brise marine. Le laurier cerise, l’if et le troène sont des valeurs sûres dans les jardins de la côte belge. Ils sont ultrafonctionnels parce qu’ils ceinturent tout terrain avec une clôture joliment verte et résistant au vent salin. Ils étaient déjà présents et sont donc des vestiges de l’ancien jardin. Stephen les a conservés, mais il les a rabattus de manière à mettre le nouveau jardin bien en valeur. Désormais, ils ne dominent plus et permettent d’attirer le regard sur ce qui compte vraiment : l’intérieur du jardin et l’extérieur de la maison.

Lorsque cela s’est révélé utile et nécessaire pour la fonction d’écran, ces valeurs fixes ont été complétées par des spécimens plus jeunes et d’autres plantes. C’est dans ce cadre que le nouveau jardin se déploie. Il permet de profiter visuellement d’une grande terrasse. Un mobilier élégant l’habille et respire le plaisir et la nature à l’état pur.

Vert apaisant

Le pavage des terrasses est aussi très naturel. Stephen a choisi le bois dur tropical pour sa qualité, sa durabilité, sa facilité d’utilisation et sa couleur. La couleur du padouk s’harmonise parfaitement avec la maison et toutes les plantations qui garnissent abondamment le jardin. Un certain nombre de plantes, plutôt sous forme de massifs ou de haies vertes, peuvent même plonger dans la terrasse. Elles créent ainsi une liaison supplémentaire entre la terrasse et le jardin et dirigent également la vue de l’intérieur vers l’extérieur.

Dans le jardin, la tonalité principale est le vert. Il dégage le calme et la tranquillité recherchés par les propriétaires.

La piscine est un autre point de repos visuel dans le jardin aménagé. On voit à peine son bord et son fond, en pierre naturelle. Cette combinaison donne à la piscine un caractère discret, assure la liaison entre la terrasse et le jardin et garantit le reflet maximal de tous les éléments de la maison et/ou du jardin. Mais cela est et reste une eau de baignade avec la possibilité de faire un plongeon rafraîchissant pour se détendre et garder le corps et les membres en forme.

L’article complet avec toutes les photos se trouve dans Chic Gardens, édition 1 2019.

www.tuinarchitect-stephenbaelde.be


Auteur : Marc Verachtert

%d blogueurs aiment cette page :