DETENTE PARMI LES PLANTES

Après avoir exécuté des travaux de gros-œuvre dans une villa à Deurle, l’entrepreneur de jardin Andrew De Sloover s’est vu confier une nouvelle mission : dégager le terrain autour de l’habitation. Les propriétaires ont été si séduits par son approche rapide qu’ils se sont à nouveau adressés à lui pour donner forme au jardin en utilisant un plan de jardin existant.

Préalablement aux travaux, Andrew avait déjà enlevé quelques vieux arbres. La haute haie en hêtre est par contre restée. Il a, par ailleurs, installé une solide cloison pour éloigner les indésirables. Côté rue, Andrew a posé une double bande de pavés platines qui donnent directement sur les garages situés à l’arrière. Sur les côtés et à l’arrière de la maison, l’entrepreneur a opté, en concertation avec les habitants, pour l’aménagement de sentiers en clinkers d’argile dont le tracé évolue de manière très professionnelle entre les plantations.

Devant l’habitation, il a aménagé un large gazon ondoyant bordé de parterres fleuris. La végétation de taille moyenne alterne avec des herbes ornementales, ce qui accentue la dynamique du jardin à l’avant. En hauteur, des yeuses à feuillage persistant doivent, à terme, encore souligner le caractère clos du jardin.

Tout près de la terrasse semi-couverte en pierre bleue, les propriétaires ont fait aménager un vaste étang de natation avec une zone de filtration naturelle. Andrew a entouré la pièce d’eau de clinkers d’argile coupés en deux et, par sécurité, il a également placé une clôture en bois de marronnier tout autour de la partie natation.

L’arrière de la maison reçoit une serre en verre et un potager composé de hauts bacs en acier Corten. Une vaste diversité de petits fruits et quelques plantes grimpantes côtoient un nombre de plantes comestibles.

Afin d’offrir aux plantes qui composent les parterres la chance de croître et de fleurir, Andrew a remplacé une couche de 20 cm de terre par de la terre arable. Il a ensuite posé un système d’irrigation automatique, puis disposé entre les plantations une couche de compost frais. Pour attirer le regard, des sculptures dégageant une certaine ambiance ont été posées entre la surface fleurie et la zone marécageuse.

Les plantes ornementales accentuent la dynamique du jardin à l’avant.

Pleins feux sur la verdure
L’un des nombreux éléments qui attirent le regard dans ce jardin est le parterre blanc et rouge mixte tout autour du gazon. Des plantes persistantes et des plantes ornementales y sont combinées et côtoient des arbustes ornementaux et des bulbes printaniers, entrecoupés à distance régulière par de grands groupes de sedum remarquable « Matrona ». Cette vivace succulente bordeaux se plaît dans tous les sols. Dès le printemps, elle produit de longues tiges qui peuvent atteindre 60 cm et forment des touffes dressées. En été, des bouquets rouges légèrement bombés se forment et attirent les abeilles et les papillons. Une coupe après l’hiver permet de bénéficier très tôt de tiges décoratives au printemps.

Le rosier musqué Rosa moschata « Ballerina » est très populaire, mais ses fleurs so

nt très simples et peu raffinées. En revanche, le rosier « Ballerina » est très coloré et forme des bouquets qui ne cessent de grossir au fil de la saison. Les fleurs dégagent une légère odeur de musc. Elles s’ouvrent sur un ton rose foncé. Ensuite, le cœur perd rapidement de sa couleur et toute la fleur se décolore en blanc, à l’exclusion d’un liseré rose clair en bordure de pétale. La fleur fait ensuite place à de petits fruits décoratifs de couleur orange. Ce rosier a peu d’épines et doit rarement être taillé.

L’épiaire de Byzance « Silver Carpet » est un couvre-sol décoratif. Également connue sous le nom d’épiaire laineux, la plante se distingue par ses longs poils soyeux sur la feuille et le duvet argenté dont elle se pare toute l’année durant. La plante aime les sols secs. Ses poils ont une double fonction : ils captent l’humidité de l’air et freinent l’évaporation par la feuille. Cette plante se cultive surtout pour son feuillage. Elle produit en effet peu de fleurs.

Salvia nemorosa « Ostfriesland » est l’une des variétés de sauge les plus prolifères. Elle se caractérise par ses fleurs violet foncé. Cette plante vivace peut mesurer jusqu’à 50 cm et fleurit de juin à septembre. Les feuilles diffusent un parfum agréable et les fleurs attirent beaucoup d’insectes. Une taille peu après la floraison favorise la refloraison. La plante requiert l’ajout sporadique de chaux et craint les endroits trop humides. D’autres cultivars intéressants sont la sauge Salvia nemorosa « Mainacht » aux épis violet foncé, la variété « Blauhügel » aux épis bleu intense et la variété « Schneehügel » à fleurs blanches.

Texte et Photographie: VTA

Projet: Andrew De Sloover, A.D.S. Gardens