Une relation particulière

Cette villa urbaine moderne avec ses deux patios semble flotter au-dessus du gazon 
comme un bateau en verre scintillant au soleil. Un projet architectonique sans nul 
autre pareil qui devait aussi s’exprimer dans le projet de jardin : un superbe gazon,un encadrement sobre formé par des haies et quelques arbres sculpturaux sont les 
ingrédients de cette composition unique.

L’architecte paysagiste Ruud Dubbeld du bureau MTD Landschapsarchitecten de 
Bois-le-Duc, aux Pays-Bas, a conçu le jardin de cette villa urbaine moderne de 
Goirle. Réalisée par Jacques de Brouwer du bureau d’architecture Bedaux & de Brouwer,cette villa comprend deux niveaux de construction : 
un premier en surface et un deuxième en sous-sol, renfermant les chambres et les 
sanitaires. Le rez-de-chaussée est surélevé d’un demi-mètre par rapport à la surface du sol, donnant l’impression que l’habitation flotte. Gilberte Claes, architecte 
d’intérieur et créatrice de meubles, a conçu l’intérieur de cette villa. Sa passion 
pour le design scandinave et son amour pour le travail de Poul Kjaerholm ont été 
pleinement exprimés dans cette somptueuse architecture moderne.

« Le logement est un projet extraordinaire, ce qui devait aussi se refléter dans le 
jardin. Celui-ci devait être vécu comme une unité spatiale. Lors de l’étude, une 
collaboration intensive s’est développée entre le client, l’architecte et l’architecte paysagiste. Partant d’un concept intégral, l’architecture et le jardin ont pu être développés jusque dans les moindres détails », explique Ruud Dubbeld.

Le jardin entretient une relation particulière avec l’habitation, et l’inverse est 
vrai aussi. À partir de l’habitation, vous êtes en contact intime avec le jardin. 
Quant au jardin, il se reflète à l’intérieur de l’habitation. Celle-ci intègre 
également deux patios. Le premier assure la jonction entre les deux niveaux de 
construction et fait rentrer la lumière dans l’habitation. Il est totalement enceint par l’habitation et vous avez ainsi à l’intérieur du logement un beau vécu sur 
l’extérieur. Le deuxième patio, à moitié ouvert, se trouve au niveau de la cuisine etdu living. Il est garni d’un plancher. Cette pièce extérieure constitue une terrasse protégée et abrite, à côté d’un vieil olivier, la table à déjeuner, tandis qu’une 
toile solaire crée un peu d’ombre. « Les deux patios renforcent la dimension 
intérieur/extérieur. La transition entre les deux crée une sorte de tension entre le bâtiment et l’espace extérieur. Nous avons tenté de faire vivre différentes 
expériences. Lorsque vous êtes à l’intérieur, vous avez encore l’impression d’être 
à l’extérieur », explique Ruud.