QUAND LE JARDIN SE FOND DANS L’HORIZON…

« Je voulais que la maison et son jardin se confondent avec l’environnement », explique l’entrepreneur de jardins Frederiek Snaet qui voulait ainsi montrer, fort de son expérience, à quel point il est important de prendre contact avec un entrepreneur de jardins avant d’entamer la construction d’une habitation. En ce qui concerne l’entretien, il démontre également avec conviction comment jouir au maximum d’un minimum d’interventions.

Compte tenu de son modernisme, l’habitation de Frederiek exigeait un jardin naturel et spontané intégrant le paysage. Des haies taillées librement sur la devanture combinées à du gravier d’ornement montrent déjà de façon naturelle où garer la voiture et comment atteindre le seuil de porte et l’arrière-jardin. Frederiek a toujours choisir les matériaux qui conviennent le mieux dans la composition la plus optimale. La hauteur du revêtement en crépi de l’habitation, par exemple, a été déterminée en tenant compte du jardin avoisinant. De même, les soubassements de façade sont du même matériau (granit flammé) que le pavage et les escaliers de l’entrée.

Sous les feux des projecteurs
Frederiek a particulièrement soigné l’éclairage discrètement dissimulé dans la végétation du jardin de devanture et de l’arrière-jardin. Des détecteurs temporisateurs déterminent quand il faut éclairer l’allée ou quand il faut allumer les projecteurs au pied d’arbres solitaires à l’avant ou à l’arrière du jardin. Un vaste sentier méandreux traversant la pelouse entre des haies fluides et un massif d’amélanchiers conduit à l’arrière-jardin dont la végétation ondoyante s’intègre parfaitement dans le paysage, tant par le choix des végétaux que par leur hauteur. Une pelouse en ray-grass se fond dans le paysage, faisant disparaître toute limite parcellaire. Quelques fois par an, un fermier vient tondre la prairie à l’arrière et Frederiek s’est arrangé avec lui pour qu’il ne fasse pas pousser sur ses terres de cultures trop hautes, histoire de ne pas gêner la perspective.

De grands groupes d’herbacées ornementales renforcent le lien avec le paysage.

Terrasses confortables
Le long de l’habitation, Frederiek a laissé un espace qui accueillera à l’avenir une piscine. Il attend toutefois que ses enfants soient suffisamment conscients des dangers de l’eau avant de l’installer. Entre-temps, toute la famille jouit pleinement de chaque rayon du soleil sur la terrasse en bois dur d’ipé qui est agencée derrière la maison. Un détail frappant, mais bienvenu, est que la différence entre la terrasse et le sol intérieur est à peine perceptible. Plus loin dans le jardin, en bordure de talus, Frederiek a installé un coin salon confortable et protégé du vent par un mur en schiste. De grands groupes d’herbacées ornementales renforcent encore le lien avec le paysage. Dans la perspective du gazon d’apparence douce, Frederiek a installé une maisonnette de jeu. Avec ce jardin moderne, il veut encourager les personnes qui ont une habitation moderne à réfléchir à la conception du jardin avant de penser à celle de la maison.

En savoir plus ? www.tuinensnaet.be

Liste des végétaux
Fagus sylvatica (nuages)
Quercus palustris (grands arbres à l’avant)
Acer palmatum (multitronc dans le gravier ornemental)
Cornus kousa (multitronc sur la petite terrasse)
Pennisetum alopecuroides « Hameln »
Gaura x lindheimeri « Whirling Butterflies »
Acaena microphylla ‘Kupferteppich’ (entre les dalles conduisant vers la petite terrasse)
Salix rosmarinifolia

 


Texte et fotographie: VTA